Accueil > Réalisations > Publications > Ouvrages > Ouvrages sur la HP48 g/gx > Voyage au centre de la HP48 g/gx - Lire le ligne en ligne

Voyage au centre de la HP48 g/gx - Lire le ligne en ligne

jeudi 14 juin 2007, par Paul Courbis

Si vous ne voulez pas télécharger l’ensemble de l’ouvrage, vous pouvez le lire en ligne ici...

Si vous désirez une version papier, un « reprint » est disponible via Amazon !

Voyage48g - page 051 - Courbis, acteur de l'Internet depuis 1988
Section prcdente : La programmation de la HP48 Page prcdente Sommaire Page suivante Section suivante : Bien prsenter ses donnes

La programmation de la HP48

(c) Courbis www.courbis.fr   Fichiers pdf disponibles sur http://www.courbis.comRedistribution/mirroring strictement interdits  Version 3.05  http:  //ww  w.co  urbis  .com  Chapitre 4 La programmation de la HP48 Page 45  Alors comment savoir quel contenu va  e^tre utilis e' lorsqu'onappelle une variable ? Il suffit de savoir comment la HP48 recherche ce contenu :  * Premie`re  e'tape : elle recherche si une variable localeporte ce nom, en commen c,ant par les variables les plus  re'cemment cre'es ;  * Ensuite, si elle n'a pas trouv e', elle regarde dans le menuVAR courant si la variable existe. Si tel est le cas, elle  prend le contenu. Sinon elle passe au menu-p e`re,cherche  a` nouveau la variable et it e`re cette op e'ration jusqu'a` ce qu'elle la trouve o u` qu'elle atteigne le menu HOME.  * Si aucune variable correspondante n'a  e'te' trouve'e, celasignifie que la variable n'existe pas et au lieu de prendre  son contenu, la HP48 va utiliser le nom de celle-ci(variable mise entre '  '').  Cette capacite' de la HP48  a` ge'rer des variables locales permetune technique de programmation classique : la re'cursivite'...  III) Re'cursivite'  Il existe des probl e`mes mathe'matiques dits re'cursifs, c'est-a`-direqui se r e'fe'rencient eux-me^mes. Par exemple, le calcul de la valeur d'une fonction f en un point n peut e^tre tel que :  * f(n)=g(f(n-1)) ou` g est une fonction connue et calculable ;  * il existe un nombre n0 tel que f(n0) est connu et vaut f0.  Nous sommes parfaitement capables de calculer f(n), pour nquelconque supe'rieur a` n  0 puisqu'il suffit d'appliquer plusieurs foisla premi e`re formule  a` f(n  0)=f0 connu, puis  a` f(f(n 0 )), puis  a`f(f(f(n 0)))...  Inversement on peut dire : pour calculer f(n), je suppose f(n-1)connu et je fais mon calcul ; pour calculer f(n-1), je suppose f(n-2) connu et je fais mon calcul...  Calculons par exemple la fonction factorielle. Nous savons que :  * factorielle(n) vaut n*factorielle(n-1) ;  * factorielle de 0 vaut 1.
Section prcdente : La programmation de la HP48 Page prcdente Sommaire Page suivante Section suivante : Bien prsenter ses donnes
© Courbis 1988-2010
Tous droits réservés
Permalien
Faire un don avec Paypal Le livre est entièrement gratuit mais vous pouvez
avec Paypal pour participer aux frais d'hébergement de ce site... Merci !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Les spams donneront systématiquement lieu à dépôt de plainte. Les messages peu aimables ou comportant trop de fautes d'orthographe seront purement et simplement supprimés sans publication.
ipv6 ready ipv6 test
Suivre ce site :
Recommander cette page :
Bookmark and Share
Traduire :