Accueil > Réalisations > Publications > Ouvrages > Ouvrages sur la HP48 g/gx > Voyage au centre de la HP48 g/gx - Lire le ligne en ligne

Voyage au centre de la HP48 g/gx - Lire le ligne en ligne

jeudi 14 juin 2007, par Paul Courbis

Si vous ne voulez pas télécharger l’ensemble de l’ouvrage, vous pouvez le lire en ligne ici...

Si vous désirez une version papier, un « reprint » est disponible via Amazon !

Voyage48g - page 089 - Courbis, acteur de l'Internet depuis 1988
Section prcdente : Le microprocesseur Saturn Page prcdente Sommaire Page suivante Section suivante : Les instructions du Saturn

Le microprocesseur Saturn

(c) Courbis www.courbis.fr   Fichiers pdf disponibles sur http://www.courbis.comRedistribution/mirroring strictement interdits  Version 3.05  http:  //ww  w.co  urbis  .com  Chapitre 2 Le microprocesseur Saturn Page 83  d) Les registres de sauvegarde : Ils sont de deux types :  * RSTK (return stack) (8  e'tages de 20 bits chacun) : ils'agit d'une pile de 8  e'tages utilise'e pour la sauvegarde  d'adresses. Cette pile se comporte exactement comme lapile RPL de la HP48 avec toutefois une diff e'rence : me^me vide, elle contient des 00000. Elle sert  a` lasauvegarde d 'informations et en particulier  a` la sauvegarde de l 'adresse de retour lors de l 'appel a` unesous-routine. Attention : le nombre de niveaux de la pile est limite', il faut donc l'utiliser avec parcimonie. Il faut enparticulier  e'viter tant que possible de s'en servir pour placer des donn e'es et garder  a` l'esprit le fait que lesinterruptions de la HP48 en consomment jusqu' a` deux niveaux (un niveau si les interruptions sont interdites parST=0 15, deux sinon). Seuls 6 ou 7 niveaux sont donc disponibles.  * R0 R1 R2 R3 et R4 (64 bits chacun) : ils sont utilise's pourla sauvegarde des registres de calcul.  e) Les registres de calcul : Ces quatre registres  A B C  et  D  (64 bits chacun) sont utilis e'spour effectuer des calculs.  A et  C sont sp e'cialement d e'die's aux ope'rations de lecture et d 'e'criture en me'moire (ils sont alors utilis e'savec D0 et D1).  f) Le pointeur de champs : Les registres  A  B  C et  D  sont tr e`s longs (64 bits) et peunombreux. Cependant ils sont divis e's en zones plus petites appele'es 'champs'. Ces champs, s'ils ne se recouvrent pas,peuvent  e^tre utilis e's ind e'pendamment les uns des autres. Ceci permet de conduire simultan e'ment des calculs diff e'rents avec peude registres occupe's. Voici un tableau des champs :  nume'ro des quartets du registre F E D C B A 9 8 7 6 5 4 3 2 1 0  W S M XS B  A  X
Section prcdente : Le microprocesseur Saturn Page prcdente Sommaire Page suivante Section suivante : Les instructions du Saturn
© Courbis 1988-2010
Tous droits réservés
Permalien
Faire un don avec Paypal Le livre est entièrement gratuit mais vous pouvez
avec Paypal pour participer aux frais d'hébergement de ce site... Merci !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Les spams donneront systématiquement lieu à dépôt de plainte. Les messages peu aimables ou comportant trop de fautes d'orthographe seront purement et simplement supprimés sans publication.
ipv6 ready ipv6 test
Suivre ce site :
Recommander cette page :
Bookmark and Share
Traduire :