Accueil > Réalisations > Publications > Ouvrages > Ouvrages sur la HP48 g/gx > Voyage au centre de la HP48 g/gx - Lire le ligne en ligne

Voyage au centre de la HP48 g/gx - Lire le ligne en ligne

jeudi 14 juin 2007, par Paul Courbis

Si vous ne voulez pas télécharger l’ensemble de l’ouvrage, vous pouvez le lire en ligne ici...

Si vous désirez une version papier, un « reprint » est disponible via Amazon !

Voyage48g - page 277 - Courbis, acteur de l'Internet depuis 1988
Section prcdente : Programmer en langage-machine Page prcdente Sommaire Page suivante Section suivante : Avertissement

Programmer en langage-machine

(c) Courbis www.courbis.fr   Fichiers pdf disponibles sur http://www.courbis.comRedistribution/mirroring strictement interdits  Version 3.05  http:  //ww  w.co  urbis  .com  Chapitre 9 Programmer en langage-machine Page 271  III) Un peu de pratique  a) Un programme ne faisant rien... Premie`re e'tape de la r e'alisation de ce programme : son  e'critureen assembleur.  Comme indique' plus haut, tout programme doit se terminer par lase'quence :  * A=DAT0 A qui place dans le champ A du registre Al'adresse du prochain objet RPL a` e'valuer ;  * D0=D0+ 5 qui incr e'mente le pointeur d 'objet de 5quartets (on passe le prologue de l 'objet a` exe'cuter). D0  contient alors l'adresse du contenu de l'objet, adresse quisera utilise'e par le programme de gestion de l 'objet. Par exemple, dans le cas de l 'objet  `code', le gestionnaireassocie' a` l'objet incre'mentera D0 pour qu 'il pointe sur le premier objet suivant le code et appellera le programmequ'il contient (adresse qui a  e'te' calcul e'e  a` partir de la valeur de D0 passe'e au gestionnaire) ;  * PC=(A) pour lancer l 'exe'cution du gestionnaire d 'objetadapte'. Cette derni e`re instruction lance en effet  l'exe'cution du programme en langage-machine dontl'adresse est  e'crite dans les 5 quartets point e's par le registre A. Dans le cas d 'un objet RPL, D0 pointe surl'objet donc A contenait le prologue de l'objet (adresse ou` est stocke'e l'adresse du gestionnaire)... Tout cela para i^t bien complexe, mais il n 'est pas vraimentne'cessaire de le comprendre pour l 'utiliser : il suffit de se souvenir que tout programme assembleur doit se terminer par cettese'quence de trois commandes :  A=DAT0 AD0=D0+ 5 PC=(A) Revenons  a` notre programme NOTHING : que doit-il faired'autre ? La re'ponse est plus que simple : rien...  Attaquons-nous donc maintenant  a` la seconde phase de lare'alisation de notre programme : son codage. A l 'aide du chapitre 3 (les instructions du Saturn) ou de l 'annexe 7 (avec un peud'habitude) il est facile de re'aliser la traduction :
Section prcdente : Programmer en langage-machine Page prcdente Sommaire Page suivante Section suivante : Avertissement
© Courbis 1988-2010
Tous droits réservés
Permalien
Faire un don avec Paypal Le livre est entièrement gratuit mais vous pouvez
avec Paypal pour participer aux frais d'hébergement de ce site... Merci !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Les spams donneront systématiquement lieu à dépôt de plainte. Les messages peu aimables ou comportant trop de fautes d'orthographe seront purement et simplement supprimés sans publication.
ipv6 ready ipv6 test
Suivre ce site :
Recommander cette page :
Bookmark and Share
Traduire :