Accueil > Divers (et d’été) > Informatique > Divers > Les applications de la Suunto Ambit 2

Les applications de la Suunto Ambit 2

dimanche 19 mai 2013, par Paul Courbis

La nouvelle montre GPS de Suunto, l’Ambit 2, permet un enrichissement à l’aide de petites applications qu’il est possible d’écrire soi-même ou de piocher dans une bibliothèque communautaire sur le site « Movescount ».

La toute nouvelle montre GPS de Suunto est une petite merveille. Non seulement elle est extrêmement précise et rapide (acquisition des satellites en quelques secondes seulement), mais elle autorise aussi l’écriture de mini-applications pour enrichir les fonctions « de base » (si l’on peut dire) de la montre.

Le site Movescount, qui est l’outil unique de gestion de la montre, permet ainsi de piocher dans une bibliothèque de petites applications, mais aussi d’en écrire soi même.

J’ai moi-même réalisé quelques applications (calcul des heures de lever/coucher du soleil, numéro de la semaine courante, etc.) que vous trouverez sur ma page Movescount.

Si vous les appréciez, n’oubliez pas de faire un « like » ;-) Et si vous avez des idées d’applications, mais pas de temps pour les écrire, n’hésitez pas non plus à venir en discuter ici...

Seuls regrets :

  • le langage de programmation est vraiment très succinct ;
  • le mode de publication est par défaut à « public » et de ce fait la bibliothèque est surchargée d’applications inutiles (mal conçues, pas testées, pas terminées...) ;
  • l’outil de développement est à finaliser (erreurs signalées alors que le code est juste, codes d’erreurs sybillins, etc...) ;
  • on manque de variables « exogènes » (exemple : impossible de connaiître le fuseau horaire dans lequel on se trouve) ;
  • on manque de formats de sortie (c’’est entier, 1 décimale, 2 décimales ou heure ; impossible d’afficher un texte...) ;
  • pas d’interaction possible avec l’utilisateur ;
  • application forcément associée à un « exercice » (impossible d’ajouter un écran de plus aux trois écrans standards qui sont heure/pression et température/boussole) ;
  • pas de versioning sur les applications ;
  • impossible de modifier une application à partir du moment où elle est utilisée par un tiers ce qui décourage fortement les éventuelles évolutions d’une application (il faut créer une copie, remettre à la main le titre et la description, partager cette nouvelle application et les utilisateurs utilisant l’ancienne version ne sont pas prévenus de la mise à jour).

Mais bon, une montre programmable grand public (une première en attendant [peut-être] une hypothétique iWatch), c’est un pas en avant extraordinaire !

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Les spams donneront systématiquement lieu à dépôt de plainte. Les messages comportant trop de fautes d'orthographe seront purement et simplement supprimés.
ipv6 ready ipv6 test
Suivre ce site :
Recommander cette page :
Bookmark and Share
Traduire :