Accueil > Divers (et d’été) > La prévision des taux d’intéret > Prévision des taux - Lire le document en ligne

Prévision des taux - Lire le document en ligne

lundi 18 juin 2007, par Paul Courbis

Taux - page 024 - Courbis, acteur de l'Internet depuis 1988
Section prcdente : Chapitre 1 : Taux à terme et taux comptant Page prcdente Sommaire Page suivante Section suivante : Chapitre 2 : Théories classiques de la formation des taux d

Chapitre 1 : Taux à terme et taux comptant

(c) Courbis www.courbis.fr   Chapitre 1 : taux a` terme et taux comptant Taux a` terme et taux futurs 24  * Pour les actifs de maturite's infe'rieures a` l'anne'e, il n'y a qu'un  seul flux financier (remboursement du capital et des inte're^t sur la dernie`re pe'riode) et le syste`me est un syste`me de deux e'quations a` deux inconnues, qui, bien que non line'aire, se re'sout instantane'ment puisqu'il se rame`ne au calcul du taux d'un actif ze'ro-coupon dont on connai^t les prix d'achat et de remboursement, ainsi que la maturite' ;  * L'analyse de tous les actifs financiers de maturite' infe'rieure a`  l'anne'e a donne' une premie`re courbe des taux que l'on peut rendre continue par diverses me'thodes d'interpolation. On conside`re alors l'ensemble des actifs de maturite's comprises entre un et deux ans et on remplace les taux R 1  par les valeurs  de'ja` calcule'es. On se retrouve alors en pre'sence d'un syste`me assez simple (toutes les e'quations sont line'aires sauf la dernie`re) qui se re'sout tre`s aise'ment :  i^i'i' i'i' i'i` a*  k = 1  2 N  k = P (1)  Ct1 = N1 (1+R1)t1 (2) Ct2 = N2 (1+R2)t2      (3)  (2) se re'sout instantane'ment et donne la valeur de N 1  que l'on injecte dans (1) afin d'obtenir celle de N 2 . Enfin, l'utilisation de (3) permet le calcul de R2  ce qui identifie l'obligation a` la somme des deux ze'ro-coupon (N1 , R1 , t1 ) et (N2 , R2 , t2 ).  L'application de cette me'thode a` tous les actifs de maturite' comprise entre un et deux ans permet l'obtention des diffe'rents
Section prcdente : Chapitre 1 : Taux à terme et taux comptant Page prcdente Sommaire Page suivante Section suivante : Chapitre 2 : Théories classiques de la formation des taux d
© Courbis 1988-2010
Tous droits réservés
Permalien

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Les spams donneront systématiquement lieu à dépôt de plainte. Les messages peu aimables ou comportant trop de fautes d'orthographe seront purement et simplement supprimés sans publication.
ipv6 ready ipv6 test
Suivre ce site :
Recommander cette page :
Bookmark and Share
Traduire :