Accueil > Réalisations > Publications > Ouvrages > Ouvrages sur la HP48 s/sx > Voyage au centre de la HP48 s/sx - Lire le livre en ligne

Voyage au centre de la HP48 s/sx - Lire le livre en ligne

jeudi 14 juin 2007, par Paul Courbis

Si vous ne voulez pas télécharger l’ensemble de l’ouvrage, vous pouvez le lire en ligne ici...

Voyage48s - page 078 - Courbis, acteur de l'Internet depuis 1988
Section prcdente : Qu Page prcdente Sommaire Page suivante Section suivante : Le microprocesseur Saturn

Qu'est ce que le langage-machine ?

(c) Courbis www.courbis.fr   Voyage au centre de la HP48 s/sx - Version 3.02Fichiers PDF disponibles sur http://www.courbis.com Redistribution/mirroring strictement interdits  http:  //ww  w.co  urbis  .com  Page 68 Le langage machine  Cette petite histoire correspond bien  a` la comparaison de cesdeux types de langages pour d'autres raisons:  * Appeler l' e'lectricien est plus facile que r e'aliser le travailsoi-me^me puisqu'il suffit de savoir donner des ordres !  *  Cependant un langage de haut niveau est plus co u^teuxen temps (tout comme l' e'lectricien est plus co u^teux en  argent);  *  Le langage de haut niveau ne permet pas de faireexactement ce que l'on d e'sire;  * Et m e^me il n'est pas possible de tout demander dans untel langage (avez-vous d e'ja` demand e'  a` un  e'lectricien  de venir vous changer une lampe ?..). Le langage-machine quant  a` lui permet l'acc e`s direct  a` toutesles ressources de la machine et de mani e`re tr e`s rapide mais est complique'  a` utiliser puisqu'il se compose d'instructions tr e`se'le'mentaires (il faut donc un grand nombre de ces instructions, me^me dans le cas de la r e'alisation d'une fonction simple)...  En fait les deux langages sont compl e'mentaires: les deux sonttre`s utiles, les deux sont agr e'ables a` utiliser, mais ils ne permettent pas les me^mes choses...  Pour pr e'ciser un peu, ajoutons que du point de vue de lamachine, le langage-machine est le seul langage reconnu (ainsi tout langage de haut niveau est en fait constitu e' d'appels  a` desprogrammes e'crits dans ce langage).  Cependant, si il est tr e`s clair pour la machine, il est absolumentillisible pour un  e^tre humain car il se compose d'une suite de chiffres...  C'est pourquoi on introduit un troisi e`me langage: l'assembleur. Ils'agit d'une repr e'sentation symbolique de ces chiffres par des mne'moniques, c'est- a`-dire de noms abr e'ge's qui rappellent lafonction effectue'e par l'instruction machine (on notera par exemple P=0 au lieu de 20).  Cependant la machine n 'est pas  a`  me^me de comprendre cessymboles. Il faut donc les transformer en une suite de nombres qui lui seront  compr e'hensibles.  Ce passage de l 'assembleur au langage-machine s 'appellel'assemblage, l 'ope'ration inverse se nomme, logiquement, le de'sassemblage. On commence donc par  e'crire le programme en
Section prcdente : Qu Page prcdente Sommaire Page suivante Section suivante : Le microprocesseur Saturn
© Courbis 1988-2010
Tous droits réservés
Permalien
Faire un don avec Paypal Le livre est entièrement gratuit mais vous pouvez
avec Paypal pour participer aux frais d'hébergement de ce site... Merci !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Les spams donneront systématiquement lieu à dépôt de plainte. Les messages peu aimables ou comportant trop de fautes d'orthographe seront purement et simplement supprimés sans publication.
ipv6 ready ipv6 test
Suivre ce site :
Recommander cette page :
Bookmark and Share
Traduire :