Accueil > Réalisations > Publications > Ouvrages > Ouvrages sur la HP48 s/sx > Voyage au centre de la HP48 s/sx - Lire le livre en ligne

Voyage au centre de la HP48 s/sx - Lire le livre en ligne

jeudi 14 juin 2007, par Paul Courbis

Si vous ne voulez pas télécharger l’ensemble de l’ouvrage, vous pouvez le lire en ligne ici...

Voyage48s - page 078 - Courbis, acteur de l'Internet depuis 1988
Section prcdente : Qu Page prcdente Sommaire Page suivante Section suivante : Le microprocesseur Saturn

Qu'est ce que le langage-machine ?

(c) Courbis www.courbis.fr   Voyage au centre de la HP48 s/sx - Version 3.02Fichiers PDF disponibles sur http://www.courbis.com Redistribution/mirroring strictement interdits  http:  //ww  w.co  urbis  .com  Page 68 Le langage machine  Cette petite histoire correspond bien  a` la comparaison de cesdeux types de langages pour d'autres raisons:  * Appeler l' e'lectricien est plus facile que r e'aliser le travailsoi-me^me puisqu'il suffit de savoir donner des ordres !  *  Cependant un langage de haut niveau est plus co u^teuxen temps (tout comme l' e'lectricien est plus co u^teux en  argent);  *  Le langage de haut niveau ne permet pas de faireexactement ce que l'on d e'sire;  * Et m e^me il n'est pas possible de tout demander dans untel langage (avez-vous d e'ja` demand e'  a` un  e'lectricien  de venir vous changer une lampe ?..). Le langage-machine quant  a` lui permet l'acc e`s direct  a` toutesles ressources de la machine et de mani e`re tr e`s rapide mais est complique'  a` utiliser puisqu'il se compose d'instructions tr e`se'le'mentaires (il faut donc un grand nombre de ces instructions, me^me dans le cas de la r e'alisation d'une fonction simple)...  En fait les deux langages sont compl e'mentaires: les deux sonttre`s utiles, les deux sont agr e'ables a` utiliser, mais ils ne permettent pas les me^mes choses...  Pour pr e'ciser un peu, ajoutons que du point de vue de lamachine, le langage-machine est le seul langage reconnu (ainsi tout langage de haut niveau est en fait constitu e' d'appels  a` desprogrammes e'crits dans ce langage).  Cependant, si il est tr e`s clair pour la machine, il est absolumentillisible pour un  e^tre humain car il se compose d'une suite de chiffres...  C'est pourquoi on introduit un troisi e`me langage: l'assembleur. Ils'agit d'une repr e'sentation symbolique de ces chiffres par des mne'moniques, c'est- a`-dire de noms abr e'ge's qui rappellent lafonction effectue'e par l'instruction machine (on notera par exemple P=0 au lieu de 20).  Cependant la machine n 'est pas  a`  me^me de comprendre cessymboles. Il faut donc les transformer en une suite de nombres qui lui seront  compr e'hensibles.  Ce passage de l 'assembleur au langage-machine s 'appellel'assemblage, l 'ope'ration inverse se nomme, logiquement, le de'sassemblage. On commence donc par  e'crire le programme en
Section prcdente : Qu Page prcdente Sommaire Page suivante Section suivante : Le microprocesseur Saturn
© Courbis 1988-2010
Tous droits réservés
Permalien
Faire un don avec Paypal Le livre est entièrement gratuit mais vous pouvez
avec Paypal pour participer aux frais d'hébergement de ce site... Merci !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Les spams donneront systématiquement lieu à dépôt de plainte. Les messages peu aimables ou comportant trop de fautes d'orthographe seront purement et simplement supprimés sans publication. Aucune obligation de publication ne pourra être opposée au webmaster, sauf éventuel droit de réponse dûment justifié.
ipv6 ready ipv6 test
Suivre ce site :
Recommander cette page :
Bookmark and Share
Traduire :