Accueil > Divers (et d’été) > Babel - Un (mauvais) roman de mon ami Luc > 00.02. Babel - Lire le roman en ligne

00.02. Babel - Lire le roman en ligne

lundi 12 mai 2008, par Luc de Bauprois

Pour aller de page en page sans devoir tout télécharger...

Si vous désirez une version papier, elle est disponible via Amazon !

Babel - page 014 - Courbis, acteur de l'Internet depuis 1988
Section prcdente : Chapitre premier Page prcdente Sommaire Page suivante Section suivante : Chapitre II

Chapitre premier

(c) Courbis www.courbis.fr   Fichier pdf disponible sur http://www.courbis.comRedistribution/mirroring strictement interdits  Version 3.02  http:  //ww  w.co  urbis  .com  12  Il se leva et ferma soigneusement la porte de sonbureau ( 'sans bruit, sans aucun bruit ', pensa-t-il : 'surtout ne pas r e'veiller les coll e`gues !') et enfila saveste tout en descendant d 'un pas all e`gre l 'escalier me'tallique qui re'sonna lugubrement sous ses pieds...La lourde porte d 'entre'e du commissariat une fois franchie, il s 'attarda en haut des marches grises duperron de b e'ton, comme un plongeur qui h e'site  a` sauter dans le tumulte des eaux : a` ses pieds, une fouled'anonymes se pressait, multitude d 'individus heureux de quitter le travail et de rentrer  a` la maisonpour se planter devant leurs postes de t e'le'vision en se gavant de cochonneries diverses.Son regard d e'riva vers le ciel qui affichait sa couleur jauna^tre habituelle : le voile, s 'il prote'geait laville des pluies acides et des autres pollutions, avait fait aussi disparai^tre le soleil et les nuages, le chaud etle froid ... Seules les faibles variations de la lumi e`re donnaient  a` pr e'sent une vague id e'e du tempsexte'rieur. De toutes mani e`res, on n 'aimait pas regarder le voile, et encore moins Babel, cette tourimmense qui lui servait de support,  e'difice de quelques six mille m e`tres de haut, dont la basemassive occupait plus de la moiti e' du sixi e`me arrondissement.Alain de'tourna les yeux. Il savait que si on le voyait fixer ainsi la tour, son chef serait vite mis au courantet Alain aurait droit  a` des remarques sur son comportement, suspect e' de friser la s e'dition :  desadmirateurs de Babel existaient, lui vouant un culte officieux, m e'lange de rites pa i'ens et de complotscontre l'e'tat.  Ces fanatiques  e'taient en g e'ne'ral rassembl e's  a` labase de l 'immense  e'difice. De temps en temps certains d 'entre eux, mus par une ardente fr e'ne'siemystique, tentaient d'en escalader les murs de verre... Avant de retomber bien vite !Certains faisaient preuve d 'une audace inou i'e et
Section prcdente : Chapitre premier Page prcdente Sommaire Page suivante Section suivante : Chapitre II
© Courbis 1988-2010
Tous droits réservés
Permalien

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Les spams donneront systématiquement lieu à dépôt de plainte. Les messages peu aimables ou comportant trop de fautes d'orthographe seront purement et simplement supprimés sans publication.
ipv6 ready ipv6 test
Suivre ce site :
Recommander cette page :
Bookmark and Share
Traduire :