Accueil > Divers (et d’été) > Babel - Un (mauvais) roman de mon ami Luc > 00.02. Babel - Lire le roman en ligne

00.02. Babel - Lire le roman en ligne

lundi 12 mai 2008, par Luc de Bauprois

Pour aller de page en page sans devoir tout télécharger...

Babel - page 028 - Courbis, acteur de l'Internet depuis 1988
Section prcdente : Chapitre II Page prcdente Sommaire Page suivante Section suivante : Chapitre III

Chapitre II

(c) Courbis www.courbis.fr   Fichier pdf disponible sur http://www.courbis.comRedistribution/mirroring strictement interdits  Version 3.02  http:  //ww  w.co  urbis  .com  26  d'alerte ont tout de suite jou e' : aucune victime n 'est a`de'plorer. International : la conf e'rence de paix pr e'vue pour le week-end prochain est repouss e'e  a` une dateinde'termine'e. Sport : hier soir...  Alain arre^ta la radio :-- Ce n'e'tait donc pas un re^ve ? Il r e'fle'chit un instant et continua son monologueinte'rieur : -- Pas de victime ? Et le conducteur, alors ? Cen'est pas une victime peut-e^tre ? De'finitivement re'veille', il s'habilla ha^tivement et serendit a` son bureau, reprenant son trajet habituel, via les transports en commun. De ce fait, il repassa par leslieux du crime ; comme le RER traversait le tunnel o u` avait eu lieu la poursuite, la rame ralentit et Alain neput s'empe^cher de regarder  a` travers la fen e^tre : trois ou quatre ouvriers  e'taient occup e's sur l 'autre voie,apparemment a` ranger leurs outils.  Alain songea que les balles tir e'es la veille avaientpeut-e^tre caus e' quelques d e'ga^ts et cette pens e'e le fit fre'mir : il redoutait qu'on lui reproche encore son ze`leet qu'on le mute a` nouveau...  Il d e'cida d 'en avoir le c oeur net, quitta le wagon  a`l'arre^t suivant et rejoignit un guichet de vente o u` il demanda  a` voir le chef de station. On le dirigea versun bureau souterrain situe' non loin de la`.  La porte ne comportait aucune poign e'e, juste uneserrure. Il fut donc oblig e' de frapper et d 'attendre... Quelques secondes apr e`s, il entendit jouer un verrouet la porte s 'entrouvrit, livrant le passage  a` un employe' de la RATP :-- Oui ?  -- Bonjour, je voudrais voir le chef de station,re'pondit Alain. -- A` quel sujet ?-- Police... re'pliqua Alain. L'homme s 'effac,a pour le laisser passer et leconduisit jusqu 'a` un bureau encombr e' de nombreux
Section prcdente : Chapitre II Page prcdente Sommaire Page suivante Section suivante : Chapitre III
© Courbis 1988-2010
Tous droits réservés
Permalien

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Les spams donneront systématiquement lieu à dépôt de plainte. Les messages peu aimables ou comportant trop de fautes d'orthographe seront purement et simplement supprimés sans publication.
ipv6 ready ipv6 test
Suivre ce site :
Recommander cette page :
Bookmark and Share
Traduire :