Accueil > Divers (et d’été) > Babel - Un (mauvais) roman de mon ami Luc > 00.02. Babel - Lire le roman en ligne

00.02. Babel - Lire le roman en ligne

lundi 12 mai 2008, par Luc de Bauprois

Pour aller de page en page sans devoir tout télécharger...

Babel - page 029 - Courbis, acteur de l'Internet depuis 1988
Section prcdente : Chapitre II Page prcdente Sommaire Page suivante Section suivante : Chapitre III

Chapitre II

(c) Courbis www.courbis.fr   Fichier pdf disponible sur http://www.courbis.comRedistribution/mirroring strictement interdits  Version 3.02  http:  //ww  w.co  urbis  .com  27  dossiers.Le chef de station, qui n 'e'tait pas celui qu 'il avait rencontre' la veille,  e'tait occupe' a` te'le'phoner et Alaindut encore patienter : il s 'absorba dans la contemplation des posters qui d e'coraient la pi e`ce,images de nature et de libert e', sous-bois verdoyants, plages ensoleill e'es, tapis de fleurs multicolores, quitentaient de'sespe're'ment de faire oublier l 'absence de toute fene^tre.Alain  e'coutait la moiti e' de dialogue d 'une oreille distraite quand une phrase le fit revenir a` la re'alite' :-- Comment  c,a ils parlent de se mettre encore en gre`ve ?Une gre`ve ? Cela pouvait avoir un rapport avec les e've'nements de la veille : les conducteurs cessant unenouvelle fois le travail sous le pr e'texte de manifester contre les dangers de leur profession ! Il  e'couta avecattention la suite de la conversation :  -- C'est ce que je leur ai dit ! Je croyais qu 'ilsavaient compris. ...-- Je sais, mais tout de m e^me. J 'ai d e'ja` abord e' le sujet avec Marcel, le d e'le'gue' CGT, et je croyaispourtant avoir r e'ussi a` lui faire entendre raison. Mais j'aurais du^ me m e'fier : avec lui c 'est toujours pareil,on ne peut pas se fier  a` ce qu 'il dit ... Tu crois qu 'il n'y a plus rien a` tenter ?...  -- On peut essayer  c,a... Apr e`s tout, on n 'a rien  a`perdre. Mais merde ! Une gr e`ve sous pr e'texte qu 'un contro^leur s'est fait traiter de cr e'tin... Il se serait faitcasser la gueule, j'aurais compris, mais la`...  Aucun rapport avec son aventure donc ... Alaincontinua cependant son indiscre`te e'coute : -- C'est vrai. Bon, je vais retourner discuter aveceux, mais je ne te promets rien ! Tu sais comme ils sont les syndicalistes, quand ils ont d e'cide' quelquechose...
Section prcdente : Chapitre II Page prcdente Sommaire Page suivante Section suivante : Chapitre III
© Courbis 1988-2010
Tous droits réservés
Permalien

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Les spams donneront systématiquement lieu à dépôt de plainte. Les messages peu aimables ou comportant trop de fautes d'orthographe seront purement et simplement supprimés sans publication.
ipv6 ready ipv6 test
Suivre ce site :
Recommander cette page :
Bookmark and Share
Traduire :