Accueil > Divers (et d’été) > Babel - Un (mauvais) roman de mon ami Luc > 00.02. Babel - Lire le roman en ligne

00.02. Babel - Lire le roman en ligne

lundi 12 mai 2008, par Luc de Bauprois

Pour aller de page en page sans devoir tout télécharger...

Si vous désirez une version papier, elle est disponible via Amazon !

Babel - page 029 - Courbis, acteur de l'Internet depuis 1988
Section prcdente : Chapitre II Page prcdente Sommaire Page suivante Section suivante : Chapitre III

Chapitre II

(c) Courbis www.courbis.fr   Fichier pdf disponible sur http://www.courbis.comRedistribution/mirroring strictement interdits  Version 3.02  http:  //ww  w.co  urbis  .com  27  dossiers.Le chef de station, qui n 'e'tait pas celui qu 'il avait rencontre' la veille,  e'tait occupe' a` te'le'phoner et Alaindut encore patienter : il s 'absorba dans la contemplation des posters qui d e'coraient la pi e`ce,images de nature et de libert e', sous-bois verdoyants, plages ensoleill e'es, tapis de fleurs multicolores, quitentaient de'sespe're'ment de faire oublier l 'absence de toute fene^tre.Alain  e'coutait la moiti e' de dialogue d 'une oreille distraite quand une phrase le fit revenir a` la re'alite' :-- Comment  c,a ils parlent de se mettre encore en gre`ve ?Une gre`ve ? Cela pouvait avoir un rapport avec les e've'nements de la veille : les conducteurs cessant unenouvelle fois le travail sous le pr e'texte de manifester contre les dangers de leur profession ! Il  e'couta avecattention la suite de la conversation :  -- C'est ce que je leur ai dit ! Je croyais qu 'ilsavaient compris. ...-- Je sais, mais tout de m e^me. J 'ai d e'ja` abord e' le sujet avec Marcel, le d e'le'gue' CGT, et je croyaispourtant avoir r e'ussi a` lui faire entendre raison. Mais j'aurais du^ me m e'fier : avec lui c 'est toujours pareil,on ne peut pas se fier  a` ce qu 'il dit ... Tu crois qu 'il n'y a plus rien a` tenter ?...  -- On peut essayer  c,a... Apr e`s tout, on n 'a rien  a`perdre. Mais merde ! Une gr e`ve sous pr e'texte qu 'un contro^leur s'est fait traiter de cr e'tin... Il se serait faitcasser la gueule, j'aurais compris, mais la`...  Aucun rapport avec son aventure donc ... Alaincontinua cependant son indiscre`te e'coute : -- C'est vrai. Bon, je vais retourner discuter aveceux, mais je ne te promets rien ! Tu sais comme ils sont les syndicalistes, quand ils ont d e'cide' quelquechose...
Section prcdente : Chapitre II Page prcdente Sommaire Page suivante Section suivante : Chapitre III
© Courbis 1988-2010
Tous droits réservés
Permalien

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Les spams donneront systématiquement lieu à dépôt de plainte. Les messages peu aimables ou comportant trop de fautes d'orthographe seront purement et simplement supprimés sans publication.
ipv6 ready ipv6 test
Suivre ce site :
Recommander cette page :
Bookmark and Share
Traduire :