Accueil > Divers (et d’été) > Babel - Un (mauvais) roman de mon ami Luc > 00.02. Babel - Lire le roman en ligne

00.02. Babel - Lire le roman en ligne

lundi 12 mai 2008, par Luc de Bauprois

Pour aller de page en page sans devoir tout télécharger...

Si vous désirez une version papier, elle est disponible via Amazon !

Babel - page 042 - Courbis, acteur de l'Internet depuis 1988
Section prcdente : Chapitre III Page prcdente Sommaire Page suivante Section suivante : Chapitre IV

Chapitre III

(c) Courbis www.courbis.fr   Fichier pdf disponible sur http://www.courbis.comRedistribution/mirroring strictement interdits  Version 3.02  http:  //ww  w.co  urbis  .com  40  La premi e`re chose qu 'il remarqua fut le tableaud'assemblage situ e' en haut  a` droite de chacune des feuilles, qui lui permit de les placer dans l 'ordre, enun grand carr e' qui d e'bordait largement de la table. Il cala les cartes  a`  l'aide de divers objets lourds :pistolet, presse-papiers...  Ces travaux pr e'paratoires achev e's, il observaattentivement les quatre cartes. Chacune d 'entre elles, multicolore, d e'taillait un rectangle de quatre centme`tres sur six cent, fort pr e'cise'ment puisqu'un me`tre du terrain  e'tait repr e'sente' par un millim e`tre sur lepapier.  Les cartes r e'pertoriaient bien  e'videmment le trac e'des galeries dont la couleur d e'pendait de la couche ge'ologique travers e'e, mais aussi le dessin des rues,des parcelles et m e^me des trottoirs. De plus, des coupes de terrain et diverses indications sur les puitsd'acce`s permettaient de conna i^tre la profondeur et la hauteur des passages souterrains...En y regardant plus attentivement, Alain remarqua deux fines lignes pointill e'es paralle`les repre'sentant letunnel du RER. Il rep e'ra la station Port-Royal. Une rapide estimation lui permit de situer l 'endroit o u`s'e'tait d e'roule' le meurtre et la poursuite qui l 'avait suivi.Un cri de victoire fusa entre ses l e`vres : il n 'y avait pas de doute possible, une galerie passait juste sous letunnel du RER,  a`  l'endroit pr e'cis o u` il avait vu les ouvriers au travail...Il se promit d'en avoir le c oeur net en allant voir par lui-me^me et poursuivit son  e'tude : la galerie seramifiait en deux directions, vers le nord et le sud.  Il devait bien y avoir un moyen de rejoindre lepassage mure' durant la nuit. Alain he'sita un instant. Il avait toujours e'prouve' une certaine appre'hension pourles souterrains, un peu de claustrophobie peut-e^tre. De plus, il avait encore pr e'sent  a`  l'esprit le fermeavertissement de son patron et la crainte d 'une
Section prcdente : Chapitre III Page prcdente Sommaire Page suivante Section suivante : Chapitre IV
© Courbis 1988-2010
Tous droits réservés
Permalien

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Les spams donneront systématiquement lieu à dépôt de plainte. Les messages peu aimables ou comportant trop de fautes d'orthographe seront purement et simplement supprimés sans publication.
ipv6 ready ipv6 test
Suivre ce site :
Recommander cette page :
Bookmark and Share
Traduire :