Accueil > Divers (et d’été) > Babel - Un (mauvais) roman de mon ami Luc > 00.02. Babel - Lire le roman en ligne

00.02. Babel - Lire le roman en ligne

lundi 12 mai 2008, par Luc de Bauprois

Pour aller de page en page sans devoir tout télécharger...

Babel - page 042 - Courbis, acteur de l'Internet depuis 1988
Section prcdente : Chapitre III Page prcdente Sommaire Page suivante Section suivante : Chapitre IV

Chapitre III

(c) Courbis www.courbis.fr   Fichier pdf disponible sur http://www.courbis.comRedistribution/mirroring strictement interdits  Version 3.02  http:  //ww  w.co  urbis  .com  40  La premi e`re chose qu 'il remarqua fut le tableaud'assemblage situ e' en haut  a` droite de chacune des feuilles, qui lui permit de les placer dans l 'ordre, enun grand carr e' qui d e'bordait largement de la table. Il cala les cartes  a`  l'aide de divers objets lourds :pistolet, presse-papiers...  Ces travaux pr e'paratoires achev e's, il observaattentivement les quatre cartes. Chacune d 'entre elles, multicolore, d e'taillait un rectangle de quatre centme`tres sur six cent, fort pr e'cise'ment puisqu'un me`tre du terrain  e'tait repr e'sente' par un millim e`tre sur lepapier.  Les cartes r e'pertoriaient bien  e'videmment le trac e'des galeries dont la couleur d e'pendait de la couche ge'ologique travers e'e, mais aussi le dessin des rues,des parcelles et m e^me des trottoirs. De plus, des coupes de terrain et diverses indications sur les puitsd'acce`s permettaient de conna i^tre la profondeur et la hauteur des passages souterrains...En y regardant plus attentivement, Alain remarqua deux fines lignes pointill e'es paralle`les repre'sentant letunnel du RER. Il rep e'ra la station Port-Royal. Une rapide estimation lui permit de situer l 'endroit o u`s'e'tait d e'roule' le meurtre et la poursuite qui l 'avait suivi.Un cri de victoire fusa entre ses l e`vres : il n 'y avait pas de doute possible, une galerie passait juste sous letunnel du RER,  a`  l'endroit pr e'cis o u` il avait vu les ouvriers au travail...Il se promit d'en avoir le c oeur net en allant voir par lui-me^me et poursuivit son  e'tude : la galerie seramifiait en deux directions, vers le nord et le sud.  Il devait bien y avoir un moyen de rejoindre lepassage mure' durant la nuit. Alain he'sita un instant. Il avait toujours e'prouve' une certaine appre'hension pourles souterrains, un peu de claustrophobie peut-e^tre. De plus, il avait encore pr e'sent  a`  l'esprit le fermeavertissement de son patron et la crainte d 'une
Section prcdente : Chapitre III Page prcdente Sommaire Page suivante Section suivante : Chapitre IV
© Courbis 1988-2010
Tous droits réservés
Permalien

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Les spams donneront systématiquement lieu à dépôt de plainte. Les messages peu aimables ou comportant trop de fautes d'orthographe seront purement et simplement supprimés sans publication.
ipv6 ready ipv6 test
Suivre ce site :
Recommander cette page :
Bookmark and Share
Traduire :