Accueil > Divers (et d’été) > Babel - Un (mauvais) roman de mon ami Luc > 00.02. Babel - Lire le roman en ligne

00.02. Babel - Lire le roman en ligne

lundi 12 mai 2008, par Luc de Bauprois

Pour aller de page en page sans devoir tout télécharger...

Si vous désirez une version papier, elle est disponible via Amazon !

Babel - page 048 - Courbis, acteur de l'Internet depuis 1988
Section prcdente : Chapitre III Page prcdente Sommaire Page suivante Section suivante : Chapitre IV

Chapitre III

(c) Courbis www.courbis.fr   Fichier pdf disponible sur http://www.courbis.comRedistribution/mirroring strictement interdits  Version 3.02  http:  //ww  w.co  urbis  .com  46  constata qu'il avait du^ se tromper de direction : le seulcarrefour a` quatre branches qu'il pouvait rencontrer se situait au sud du puits de service qu 'il venaitd'emprunter...  Il fit donc demi-tour et repartit par o u` il  e'tait venu,croisant le puits de service o u` il  e'tait descendu sans s'y attarder. Quelques m e`tres plus loin s 'ouvrait unpassage secondaire, sur sa gauche : il s 'agissait d 'un petit tron c,on sans issue. Il consulta  a` nouveau sacarte. Tout correspondait : apparemment il se trouvait bien sur le chemin qu'il avait de'cide' de suivre...Il emprunta un long passage rectiligne o u` il dut encore marcher plie' en deux et un coude en  e'pingle a`cheveux. Il regarda  a` nouveau son plan, tout concordait : il e'tait sur la bonne voie !Enfin, il atteignit le croisement qu'il avait repe're'. La voie de chemin de fer devait se trouver sur sa droite,un peu plus a` l'est. Il tourna donc dans cette direction et pataugea bient o^t dans une eau qui lui semblaglace'e.  -- Christophe semble e^tre dans le vrai, murmura-t-il, tandis que le niveau atteignait ses genoux. Il continua  a` progresser dans l 'eau froide qui luiarrivait  a` pr e'sent jusqu 'a` la ceinture et atteignit un nouveau croisement, o u` trois chemins s 'offraientencore a` lui. Il les e'claira successivement et de'couvrit une plaque de pierre fix e'e  a`  l'une des parois. Il s 'enapprocha et lut  'Chemin de fer c o^te' couchant ' :  il e'tait a` proximite' imme'diate du lieu du crime...Tandis qu 'il balayait le sol de la galerie nord du faisceau de sa lampe, a` la recherche d'une improbableempreinte, un  e'clair me'tallique attira son attention. Il se rapprocha et trouva, enfonc e'e en terre, une douilledont le calibre correspondait  a` celui de l 'arme du mort.Alors qu'il se penchait pour la ramasser, des taches bruna^tres retinrent son attention : du sang  a` demi-se'che'. L 'homme devait d e'ja`  e^tre bless e' alors qu 'il
Section prcdente : Chapitre III Page prcdente Sommaire Page suivante Section suivante : Chapitre IV
© Courbis 1988-2010
Tous droits réservés
Permalien

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Les spams donneront systématiquement lieu à dépôt de plainte. Les messages peu aimables ou comportant trop de fautes d'orthographe seront purement et simplement supprimés sans publication.
ipv6 ready ipv6 test
Suivre ce site :
Recommander cette page :
Bookmark and Share
Traduire :