Accueil > Divers (et d’été) > Babel - Un (mauvais) roman de mon ami Luc > 00.02. Babel - Lire le roman en ligne

00.02. Babel - Lire le roman en ligne

lundi 12 mai 2008, par Luc de Bauprois

Pour aller de page en page sans devoir tout télécharger...

Si vous désirez une version papier, elle est disponible via Amazon !

Babel - page 059 - Courbis, acteur de l'Internet depuis 1988
Section prcdente : Chapitre IV Page prcdente Sommaire Page suivante Section suivante : Chapitre V

Chapitre IV

(c) Courbis www.courbis.fr   Fichier pdf disponible sur http://www.courbis.comRedistribution/mirroring strictement interdits  Version 3.02  http:  //ww  w.co  urbis  .com  57  qui renforce cette hypoth e`se puisqu'il y a souvent del'eau dans les anciennes carri e`res de Paris. Je me suis donc procure' un plan de ces carri e`res et j 'ai constate'qu'il y avait une galerie qui passait  a` cet endroit exact...  J'ai voulu aller me rendre compte par moi-me^me et j 'ai bien trouv e' un passage. Il m 'a  e'te' possible de suivre un moment les traces du meurtriermais une injection de b e'ton m 'a oblig e'  a` battre en retraite. Vous connaissez la suite.-- Je la connais, on me l 'a racont e'e... Brillantes de'ductions. Mais d e'ductions qu'on ne vous avait pasdemande'es de faire et qu 'on vous avait m e^me demande' de ne pas faire ... Vous  e^tes vraiment d 'unecuriosite' sans limite ! J 'ai eu un chat comme vous. Il ne pouvait s'empe^cher d'aller fouiller partout, surtoutla` ou` on lui interdisait d'aller. Jusqu'au jour ou` il a e'te' trop pr e`s de la piscine de mon voisin. Il aurait pu senoyer mais il a eu de la chance. Depuis, il reste sage. Dois-je vous noyer, Montfranc ?Alain d e'testait ce genre de comptine tout juste bonne pour des enfants en bas  a^ge et se retint  a` grandpeine de hausser les e'paules :  -- Seulement me jeter  a` l'eau, peut-e^tre, re'pondit-il. -- En haut lieu, on pre'fe'rerait la noyade... Ils n'ontpas cess e' de me poser des questions sur vous depuis hier soir. Ils savent parfaitement quel type d 'hommevous  e^tes et ils ne tiennent vraiment pas  a` vous voir vous m e^ler de cette affaire. Ils  e'taient m e^me pr e^ts  a`vous foutre dehors pour vous en emp e^cher. Heureusement j 'ai pu interc e'der en votre faveur :vous n'e^tes pas vir e', vous  e'copez juste de trois jours de mise  a` pied. Vous avez beaucoup de chance,Montfranc, mais ne jouez pas trop avec elle.  -- Je sais, mais...-- Dominez-vous, bon dieu, tonna le chef. Si vous n'e^tes pas capable d 'avoir un peu de self-control,changez de m e'tier ! Bon, profitez de ces quelques
Section prcdente : Chapitre IV Page prcdente Sommaire Page suivante Section suivante : Chapitre V
© Courbis 1988-2010
Tous droits réservés
Permalien

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Les spams donneront systématiquement lieu à dépôt de plainte. Les messages peu aimables ou comportant trop de fautes d'orthographe seront purement et simplement supprimés sans publication.
ipv6 ready ipv6 test
Suivre ce site :
Recommander cette page :
Bookmark and Share
Traduire :