Accueil > Divers (et d’été) > Babel - Un (mauvais) roman de mon ami Luc > 00.02. Babel - Lire le roman en ligne

00.02. Babel - Lire le roman en ligne

lundi 12 mai 2008, par Luc de Bauprois

Pour aller de page en page sans devoir tout télécharger...

Babel - page 059 - Courbis, acteur de l'Internet depuis 1988
Section prcdente : Chapitre IV Page prcdente Sommaire Page suivante Section suivante : Chapitre V

Chapitre IV

(c) Courbis www.courbis.fr   Fichier pdf disponible sur http://www.courbis.comRedistribution/mirroring strictement interdits  Version 3.02  http:  //ww  w.co  urbis  .com  57  qui renforce cette hypoth e`se puisqu'il y a souvent del'eau dans les anciennes carri e`res de Paris. Je me suis donc procure' un plan de ces carri e`res et j 'ai constate'qu'il y avait une galerie qui passait  a` cet endroit exact...  J'ai voulu aller me rendre compte par moi-me^me et j 'ai bien trouv e' un passage. Il m 'a  e'te' possible de suivre un moment les traces du meurtriermais une injection de b e'ton m 'a oblig e'  a` battre en retraite. Vous connaissez la suite.-- Je la connais, on me l 'a racont e'e... Brillantes de'ductions. Mais d e'ductions qu'on ne vous avait pasdemande'es de faire et qu 'on vous avait m e^me demande' de ne pas faire ... Vous  e^tes vraiment d 'unecuriosite' sans limite ! J 'ai eu un chat comme vous. Il ne pouvait s'empe^cher d'aller fouiller partout, surtoutla` ou` on lui interdisait d'aller. Jusqu'au jour ou` il a e'te' trop pr e`s de la piscine de mon voisin. Il aurait pu senoyer mais il a eu de la chance. Depuis, il reste sage. Dois-je vous noyer, Montfranc ?Alain d e'testait ce genre de comptine tout juste bonne pour des enfants en bas  a^ge et se retint  a` grandpeine de hausser les e'paules :  -- Seulement me jeter  a` l'eau, peut-e^tre, re'pondit-il. -- En haut lieu, on pre'fe'rerait la noyade... Ils n'ontpas cess e' de me poser des questions sur vous depuis hier soir. Ils savent parfaitement quel type d 'hommevous  e^tes et ils ne tiennent vraiment pas  a` vous voir vous m e^ler de cette affaire. Ils  e'taient m e^me pr e^ts  a`vous foutre dehors pour vous en emp e^cher. Heureusement j 'ai pu interc e'der en votre faveur :vous n'e^tes pas vir e', vous  e'copez juste de trois jours de mise  a` pied. Vous avez beaucoup de chance,Montfranc, mais ne jouez pas trop avec elle.  -- Je sais, mais...-- Dominez-vous, bon dieu, tonna le chef. Si vous n'e^tes pas capable d 'avoir un peu de self-control,changez de m e'tier ! Bon, profitez de ces quelques
Section prcdente : Chapitre IV Page prcdente Sommaire Page suivante Section suivante : Chapitre V
© Courbis 1988-2010
Tous droits réservés
Permalien

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Les spams donneront systématiquement lieu à dépôt de plainte. Les messages peu aimables ou comportant trop de fautes d'orthographe seront purement et simplement supprimés sans publication.
ipv6 ready ipv6 test
Suivre ce site :
Recommander cette page :
Bookmark and Share
Traduire :