Accueil > Divers (et d’été) > Babel - Un (mauvais) roman de mon ami Luc > 00.02. Babel - Lire le roman en ligne

00.02. Babel - Lire le roman en ligne

lundi 12 mai 2008, par Luc de Bauprois

Pour aller de page en page sans devoir tout télécharger...

Babel - page 075 - Courbis, acteur de l'Internet depuis 1988
Section prcdente : Chapitre V Page prcdente Sommaire Page suivante Section suivante : Chapitre VI

Chapitre V

(c) Courbis www.courbis.fr   Fichier pdf disponible sur http://www.courbis.comRedistribution/mirroring strictement interdits  Version 3.02  http:  //ww  w.co  urbis  .com  73  -- C'est votre travail qui est la cause de votreinte're^t pour la tour ? -- Oui, je suis inspecteur de police, r e'pondite'vasivement Alain, restant volontairement discret sur son enque^te.-- Je suppose que vous ne pouvez pas m 'en dire plus, exage'ra l'autre en rajustant ses lunettes.Il se passa la main sur son front de'garni et ajouta :  -- Voyons. Le dossier sur la tour. Je ne l 'ai pas vudepuis longtemps, murmura-t-il. Alain se demandait s 'il arriverait  a` mettre la maindessus. L 'homme commen c,a  a` fouiller les piles, manquant souvent de les faire s 'effondrer etmarmonnant pour lui-me^me :  -- Voyons,  c,a ne doit pas  e^tre l a`... Ni l a`. Ah, icipeut-e^tre... Il inspecta successivement tous les amoncellementsde papiers he'te'roclites, sans succe`s. Alain e'tait un peu de'c,u. Il avait tant esp e're' que ces documentspourraient lui en apprendre un peu plus sur Babel.  Finalement l'autre eut un e'clair de ge'nie :-- C,a y est, je m 'en souviens, je les ai descendus  a` la cave.-- Allons-y, l'encouragea Alain.  -- Un instant, je referme les volets.-- Pour cinq minutes ? -- On n 'est jamais trop prudent. J 'ai un ami quihabite au rez-de-chauss e'e, comme moi. Un jour il est sorti acheter son pain. Lorsqu 'il est revenu on luiavait vole' sa cha i^ne hi-fi et son poste de t e'le'. Depuis je suis prudent !Alain le laissa verrouiller son blockhaus sans mot dire et ils descendirent  a` la cave. L 'homme fouilla uninstant dans le trousseau de clefs qu 'il avait emport e' et finit par d e'couvrir celle qui correspondait aucadenas fermant la porte. Il tenta de l 'enfoncer, sans succe`s :-- C'est pourtant cette clef-la`, grogna-t-il.
Section prcdente : Chapitre V Page prcdente Sommaire Page suivante Section suivante : Chapitre VI
© Courbis 1988-2010
Tous droits réservés
Permalien

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Les spams donneront systématiquement lieu à dépôt de plainte. Les messages peu aimables ou comportant trop de fautes d'orthographe seront purement et simplement supprimés sans publication.
ipv6 ready ipv6 test
Suivre ce site :
Recommander cette page :
Bookmark and Share
Traduire :