Accueil > Divers (et d’été) > Babel - Un (mauvais) roman de mon ami Luc > 00.02. Babel - Lire le roman en ligne

00.02. Babel - Lire le roman en ligne

lundi 12 mai 2008, par Luc de Bauprois

Pour aller de page en page sans devoir tout télécharger...

Si vous désirez une version papier, elle est disponible via Amazon !

Babel - page 076 - Courbis, acteur de l'Internet depuis 1988
Section prcdente : Chapitre V Page prcdente Sommaire Page suivante Section suivante : Chapitre VI

Chapitre V

(c) Courbis www.courbis.fr   Fichier pdf disponible sur http://www.courbis.comRedistribution/mirroring strictement interdits  Version 3.02  http:  //ww  w.co  urbis  .com  74  -- Laissez-moi regarder...Alain s 'accroupit et examina la serrure : un petit morceau de m e'tal en d e'passait. Il le pin c,a entre lesongles et tira. Il s 'agissait d 'une petite tige de m e'tal coude'e en son extre'mite'.-- On a tent e' de forcer votre cave, dit-il en se relevant.-- Tente' ou re'ussi ?  -- Tente' seulement...-- Vous e^tes certain ? -- Oui... On a essay e' de l 'ouvrir avec ceci, dit-ilen lui pr e'sentant le morceau de m e'tal. Mais  c,a a casse', ou bien le voleur a-t-il  e'te' de'range' et est partirapidement, en brisant son outil.  -- Mais qui...-- Ce sont des choses qui arrivent, vous savez. Au commissariat il ne se passe pas un jour sans quequelqu'un ne vienne de'clarer un vol.  -- Vous voyez, j 'avais raison de tout fermer l a`-haut : le quartier n'est pas su^r ! Alain ne r e'pondit pas. L 'homme ouvrit la porte,sans proble`me cette fois-ci. -- J'aurais du^ prendre une lampe, grommela-t-il.Alain pe'ne'tra a` son tour dans la cave. Contrairement a` ce qu 'il avait craint, elle  e'tait plus ordonn e'e quel'appartement.  'Elle ne pouvait  e^tre moins bien range'e', songea-t-il avec un petit sourire.Ils attendirent un instant que leurs yeux se soient habitue's a` la pe'nombre qui re'gnait dans la pi e`ce, puisl'homme se dirigea avec assurance vers le coin le plus e'loigne' de la pie`ce et ramassa un carton poussie'reux :-- C,a y est, je l'ai ! s'exclama-t-il.  Ils referm e`rent la cave et regagn e`rent le rez-de-chausse'e. L'ancien inge'nieur dit  a` Alain qu 'il n'avait qu'a` regarder par lui-m e^me et alla une nouvelle foisouvrir les volets.  Alain se pencha vers le carton et jeta unmachinalement un coup d 'oeil en direction de
Section prcdente : Chapitre V Page prcdente Sommaire Page suivante Section suivante : Chapitre VI
© Courbis 1988-2010
Tous droits réservés
Permalien

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Les spams donneront systématiquement lieu à dépôt de plainte. Les messages peu aimables ou comportant trop de fautes d'orthographe seront purement et simplement supprimés sans publication.
ipv6 ready ipv6 test
Suivre ce site :
Recommander cette page :
Bookmark and Share
Traduire :