Accueil > Divers (et d’été) > Babel - Un (mauvais) roman de mon ami Luc > 00.02. Babel - Lire le roman en ligne

00.02. Babel - Lire le roman en ligne

lundi 12 mai 2008, par Luc de Bauprois

Pour aller de page en page sans devoir tout télécharger...

Babel - page 076 - Courbis, acteur de l'Internet depuis 1988
Section prcdente : Chapitre V Page prcdente Sommaire Page suivante Section suivante : Chapitre VI

Chapitre V

(c) Courbis www.courbis.fr   Fichier pdf disponible sur http://www.courbis.comRedistribution/mirroring strictement interdits  Version 3.02  http:  //ww  w.co  urbis  .com  74  -- Laissez-moi regarder...Alain s 'accroupit et examina la serrure : un petit morceau de m e'tal en d e'passait. Il le pin c,a entre lesongles et tira. Il s 'agissait d 'une petite tige de m e'tal coude'e en son extre'mite'.-- On a tent e' de forcer votre cave, dit-il en se relevant.-- Tente' ou re'ussi ?  -- Tente' seulement...-- Vous e^tes certain ? -- Oui... On a essay e' de l 'ouvrir avec ceci, dit-ilen lui pr e'sentant le morceau de m e'tal. Mais  c,a a casse', ou bien le voleur a-t-il  e'te' de'range' et est partirapidement, en brisant son outil.  -- Mais qui...-- Ce sont des choses qui arrivent, vous savez. Au commissariat il ne se passe pas un jour sans quequelqu'un ne vienne de'clarer un vol.  -- Vous voyez, j 'avais raison de tout fermer l a`-haut : le quartier n'est pas su^r ! Alain ne r e'pondit pas. L 'homme ouvrit la porte,sans proble`me cette fois-ci. -- J'aurais du^ prendre une lampe, grommela-t-il.Alain pe'ne'tra a` son tour dans la cave. Contrairement a` ce qu 'il avait craint, elle  e'tait plus ordonn e'e quel'appartement.  'Elle ne pouvait  e^tre moins bien range'e', songea-t-il avec un petit sourire.Ils attendirent un instant que leurs yeux se soient habitue's a` la pe'nombre qui re'gnait dans la pi e`ce, puisl'homme se dirigea avec assurance vers le coin le plus e'loigne' de la pie`ce et ramassa un carton poussie'reux :-- C,a y est, je l'ai ! s'exclama-t-il.  Ils referm e`rent la cave et regagn e`rent le rez-de-chausse'e. L'ancien inge'nieur dit  a` Alain qu 'il n'avait qu'a` regarder par lui-m e^me et alla une nouvelle foisouvrir les volets.  Alain se pencha vers le carton et jeta unmachinalement un coup d 'oeil en direction de
Section prcdente : Chapitre V Page prcdente Sommaire Page suivante Section suivante : Chapitre VI
© Courbis 1988-2010
Tous droits réservés
Permalien

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Les spams donneront systématiquement lieu à dépôt de plainte. Les messages peu aimables ou comportant trop de fautes d'orthographe seront purement et simplement supprimés sans publication.
ipv6 ready ipv6 test
Suivre ce site :
Recommander cette page :
Bookmark and Share
Traduire :