Accueil > Divers (et d’été) > Babel - Un (mauvais) roman de mon ami Luc > 00.02. Babel - Lire le roman en ligne

00.02. Babel - Lire le roman en ligne

lundi 12 mai 2008, par Luc de Bauprois

Pour aller de page en page sans devoir tout télécharger...

Babel - page 091 - Courbis, acteur de l'Internet depuis 1988
Section prcdente : Chapitre VI Page prcdente Sommaire Page suivante Section suivante : Chapitre VII

Chapitre VI

(c) Courbis www.courbis.fr   Fichier pdf disponible sur http://www.courbis.comRedistribution/mirroring strictement interdits  Version 3.02  http:  //ww  w.co  urbis  .com  89  -- Ce n 'est rien, je ne fais que mon m e'tier, dit-il,grand seigneur. Il acheva de la d e'livrer et l 'aida  a` se relever. Elles'e'tira et massa ses poignets endoloris. -- Que s'est-il passe' ? demanda Alain.-- Une femme rousse est venue sonner. Elle s 'est pre'tendue de la police et a commenc e' a` m'interrogersur mon pe`re...  -- Votre p e`re est bien Herv e' Villier, ing e'nieur enchef d'Infinita ? la coupa-t-il. -- E'tait, vous voulez dire.-- Excusez-moi. Mais poursuivez... -- Ce n'est rien. Elle s 'est mise  a` me poser des tasde questions. J 'ai trouv e'  c,a bizarre et je lui ai demande' sa carte. Au lieu de me la montrer, elle m 'amenace'e avec un pistolet. C 'est  a` ce moment-l a` que vous avez sonne'...-- Et alors ?  -- Elle m'a oblige'e a` me taire et m 'a ba^illonne'e etattache'e ici ...  J'e'tais morte de peur. Puis vous avez sonne'  a` nouveau, je vous ai entendu entrer et j 'airepris espoir. J 'ai cogn e' sur le radiateur en esp e'rant attirer votre attention et vous  e^tes arriv e' ! Mais aufait, pourquoi veniez-vous me voir ?  -- A` cause de votre tuteur, Georges Nardon.-- Georges ? Il lui est arrive' quelque chose ? -- Je suis navr e' de vous l 'apprendre mais il vientd'e^tre assassine'... -- Mon Dieu. Ce cher vieux Georges...-- Tout semble lie' au me'tier de votre pe`re. -- Vous aussi, vous voulez savoir des choses surcette maudite tour ? -- A` vrai dire, commenc,a Alain.-- Oui ou non ? demanda-t-elle brutalement. -- Oui.Patricia l'apostropha vivement : -- Je ne veux pas parler de cette foutue tour ! Ellem'a pris mon p e`re, vous ne trouvez pas que  c,a suffit
Section prcdente : Chapitre VI Page prcdente Sommaire Page suivante Section suivante : Chapitre VII
© Courbis 1988-2010
Tous droits réservés
Permalien

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Les spams donneront systématiquement lieu à dépôt de plainte. Les messages peu aimables ou comportant trop de fautes d'orthographe seront purement et simplement supprimés sans publication.
ipv6 ready ipv6 test
Suivre ce site :
Recommander cette page :
Bookmark and Share
Traduire :