Accueil > Divers (et d’été) > Babel - Un (mauvais) roman de mon ami Luc > 00.02. Babel - Lire le roman en ligne

00.02. Babel - Lire le roman en ligne

lundi 12 mai 2008, par Luc de Bauprois

Pour aller de page en page sans devoir tout télécharger...

Babel - page 102 - Courbis, acteur de l'Internet depuis 1988
Section prcdente : Chapitre VII Page prcdente Sommaire Page suivante Section suivante : Chapitre VIII

Chapitre VII

(c) Courbis www.courbis.fr   Fichier pdf disponible sur http://www.courbis.comRedistribution/mirroring strictement interdits  Version 3.02  http:  //ww  w.co  urbis  .com  100  dans le vague.Il lui tendit le verre :  -- Bois, cela te fera du bien...Alain suivit son propre conseil, vidant cul sec un whisky de qualit e' qui aurait pourtant m e'rite' un peuplus de retenue.  Elle le regarda faire, un peu  e'tonne'e, avant del'imiter a` son tour. Elle se mit a` tousser : -- C'est fort, articula-t-elle avec difficulte'.-- C'est pour c,a que c,a fait du bien, re'torqua-t-il en souriant.Elle reposa le verre et toussa encore un peu. Alain lui conseilla :-- Tu devrais prendre une bonne douche bien chaude, c,a te de'tendrait...Alain la conduisit jusqu 'a` la salle de bain. Il ouvrit un placard et lui tendit une serviette :-- Si tu permets, je vais aller regarder les papiers de ton pe`re.Elle se rembrunit un peu, puis secoua la t e^te comme pour en faire sortir les ide'es noires qui la hantaient :-- Bien su^r, regarde tout ce que tu veux...  Alain la laissa et retourna dans le salon. Il posa lecarton sur la table, l 'ouvrit et commen c,a  a` sortir les documents qu'il contenait.-- Encore des plans songea-t-il avec de'pit.  Il les d e'plia n e'anmoins et y jeta un rapide coupd'oeil. Il s 'agissait de sch e'mas des ascenseurs de la tour qui confirm e`rent ce qu 'il savait d e'ja` : il existaitdes passages au niveau des anciennes carri e`res, passages qui  e'taient eux-m e^mes desservis par lesascenseurs de la tour.  Quelque chose retint cependant son attention : undes plans, plus d e'taille' que les autres, semblait montrer que la tour et ses fondations formaient deuxblocs se'pare's. Cela lui sembla e'trange.  Il lut la note qui y e'tait agrafe'e :Pour mieux r e'sister  a`  d'e'ventuelles secousses
Section prcdente : Chapitre VII Page prcdente Sommaire Page suivante Section suivante : Chapitre VIII
© Courbis 1988-2010
Tous droits réservés
Permalien

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Les spams donneront systématiquement lieu à dépôt de plainte. Les messages peu aimables ou comportant trop de fautes d'orthographe seront purement et simplement supprimés sans publication.
ipv6 ready ipv6 test
Suivre ce site :
Recommander cette page :
Bookmark and Share
Traduire :