Accueil > Divers (et d’été) > Babel - Un (mauvais) roman de mon ami Luc > 00.02. Babel - Lire le roman en ligne

00.02. Babel - Lire le roman en ligne

lundi 12 mai 2008, par Luc de Bauprois

Pour aller de page en page sans devoir tout télécharger...

Si vous désirez une version papier, elle est disponible via Amazon !

Babel - page 107 - Courbis, acteur de l'Internet depuis 1988
Section prcdente : Chapitre VII Page prcdente Sommaire Page suivante Section suivante : Chapitre VIII

Chapitre VII

(c) Courbis www.courbis.fr   Fichier pdf disponible sur http://www.courbis.comRedistribution/mirroring strictement interdits  Version 3.02  http:  //ww  w.co  urbis  .com  105  capables de beaucoup de choses, tu ne crois pas ?-- C'est vrai.  -- Je vais l'ouvrir. J'ai de'ja` ouvert des colis pie'ge's,ou du moins suspect e's de l 'e^tre, quand j 'e'tais encore au service action. Je ne pensais pas avoir  a` le refaireun jour.  -- Tu ne pre'fe`res pas appeler un de tes colle`gues ?-- Et passer pour un imb e'cile si le paquet ne contient rien de dangereux ? Merci bien ... Et puis,nous n'en avons peut-e^tre pas le temps !  -- Comme tu voudras.-- Toi, va dans la salle de bains ! Si tout saute, je pre'fe`re e^tre seul...-- Mais...  -- Il n'y a pas de  'mais', file ! Couche-toi dans labaignoire, c'est encore la meilleure protection. -- Bon, bon...Patricia s 'exe'cuta  a` contrec oeur et Alain alla s'installer la cuisine, le paquet suspect entre lesmains. Il prit un couteau bien aiguis e' et continua  a` de'coller la bande de papier adhe'sif.Il progressait lentement, millim e`tre par millim e`tre, guettant l 'apparition  e'ventuelle d 'un fil  e'lectriquepouvant de'clencher l'explosion.  Plus que deux centim e`tres, plus qu 'un... Rien,aucun fil suspect. Alain maintenait soigneusement ferme'e l 'enveloppe. Le plus dur restait  a` faire :l'ouvrir... Le contact pouvait tre`s bien se faire sous le rabat.Il h e'sita  a`  de'couper un c o^te' du paquet, mais le papier renforc e' de fibres ne lui inspirait pasconfiance : il aurait  e'te' si facile d 'y dissimuler un fin conducteur dont la rupture d e'clencherait lade'flagration.  Soigneusement, lentement et sans a` coup, il e'carta lerabat de papier ... Toujours rien. L 'enveloppe  e'tait maintenant ouverte. Alain s 'essuya le front enpoussant un soupir de soulagement. La voix de
Section prcdente : Chapitre VII Page prcdente Sommaire Page suivante Section suivante : Chapitre VIII
© Courbis 1988-2010
Tous droits réservés
Permalien

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Les spams donneront systématiquement lieu à dépôt de plainte. Les messages peu aimables ou comportant trop de fautes d'orthographe seront purement et simplement supprimés sans publication.
ipv6 ready ipv6 test
Suivre ce site :
Recommander cette page :
Bookmark and Share
Traduire :