Accueil > Divers (et d’été) > Babel - Un (mauvais) roman de mon ami Luc > 00.02. Babel - Lire le roman en ligne

00.02. Babel - Lire le roman en ligne

lundi 12 mai 2008, par Luc de Bauprois

Pour aller de page en page sans devoir tout télécharger...

Si vous désirez une version papier, elle est disponible via Amazon !

Babel - page 116 - Courbis, acteur de l'Internet depuis 1988
Section prcdente : Chapitre VII Page prcdente Sommaire Page suivante Section suivante : Chapitre VIII

Chapitre VII

(c) Courbis www.courbis.fr   Fichier pdf disponible sur http://www.courbis.comRedistribution/mirroring strictement interdits  Version 3.02  http:  //ww  w.co  urbis  .com  114  -- Laisse, je vais les porter ... Je les pose dans tachambre ? -- Euh, je pre'fe`re t'accompagner, re'pliqua Marc, ily a un peu de de'sordre. Ils partirent tout deux et lorsqu'ils se furent e'loigne'squelque peu, Marc demanda a` voix basse : -- Je ne savais pas que tu connaissais une beaut e'pareille... Tu aurais pu me la pre'senter plus to^t. Alain ne re'pondit rien. Marc poursuivit :-- C'est ta copine ? Pas encore, apparemment ! Ne t'inquie`te donc pas, je ne te la piquerai pas. Petitveinard, va !  Patricia mit fin a` ce monologue en leur lanc,ant :-- Vous en mettez du temps a` poser des manteaux ! Alain et Marc revinrent. Alain bredouilla une vagueexplication : -- Il y a un sacr e' bordel dans sa chambre ... Alors,avant de poser les manteaux, il a fallu faire de la place.-- Oh  c,a va, n 'exage'rons rien. Je suis un peu de'sordonne', c 'est tout, r e'torqua Marc. Alors, cefameux listing ? demanda-t-il histoire de d e'vier la conversation.-- Les voici, dit Alain en lui tendant les deux liasses de papier...-- 'Les' ? Je croyais qu'il n'y en avait qu'un...  -- Apre`s t 'avoir t e'le'phone', nous en avons trouv e'un second. -- Laisse-moi voir...Marc commen c,a  a` tourner les pages en lisant rapidement les myst e'rieux hi e'roglyphes. Uneexclamation de Patricia fit se retourner Alain :  -- Pure'e !Marc, trop absorb e' dans sa lecture, n 'avait m e^me pas lev e' les yeux. Alain rejoignit Patricia. Elle  e'taitentre'e dans le bureau de Marc et restait en admiration devant son attirail informatique :-- Il est pluto^t bien e'quipe' ton copain...
Section prcdente : Chapitre VII Page prcdente Sommaire Page suivante Section suivante : Chapitre VIII
© Courbis 1988-2010
Tous droits réservés
Permalien

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Les spams donneront systématiquement lieu à dépôt de plainte. Les messages peu aimables ou comportant trop de fautes d'orthographe seront purement et simplement supprimés sans publication.
ipv6 ready ipv6 test
Suivre ce site :
Recommander cette page :
Bookmark and Share
Traduire :