Accueil > Divers (et d’été) > Babel - Un (mauvais) roman de mon ami Luc > 00.02. Babel - Lire le roman en ligne

00.02. Babel - Lire le roman en ligne

lundi 12 mai 2008, par Luc de Bauprois

Pour aller de page en page sans devoir tout télécharger...

Si vous désirez une version papier, elle est disponible via Amazon !

Babel - page 136 - Courbis, acteur de l'Internet depuis 1988
Section prcdente : Chapitre IX Page prcdente Sommaire Page suivante Section suivante : Chapitre X

Chapitre IX

(c) Courbis www.courbis.fr   Fichier pdf disponible sur http://www.courbis.comRedistribution/mirroring strictement interdits  Version 3.02  http:  //ww  w.co  urbis  .com  134  -- Il n 'y a pas le moindre grain de poussi e`re...Tout est nickel ! Alain se de'cida le premier et p e'ne'tra dans la cabined'un pas qu'il aurait voulu assure' : -- En avant les braves, railla-t-il.Puis, voyant que Patricia he'sitait a` le suivre : -- Tu sais, tu n'es pas oblige'e de venir, dit-il en luitendant la carte qui les avait men e's jusque-l a`. Avec c,a, tu devrais facilement retrouver ton chemin jusqu'a`la sortie.  Un l e'ger bourdonnement se fit entendre tandis quePatricia tendait la main vers le plan. Interrompant son geste a` peine e'bauche', elle bondit dans la cabine et lesportes se referm e`rent derri e`re elle, les isolant, peute^tre  a` jamais, des t e'ne`bres humides et glauques descatacombes...  -- Alea jacta est, lui dit-elle sur un ton de d e'fi. Cen'est peut- e^tre pas le Rubicond que je viens de franchir, mais...-- Mais  c,a revient au m e^me, esp e`ce de C e'sar d'ope'rette, acheva pos e'ment Alain avec un demisourire.  -- Et maintenant ? demanda-t-elle.Alain e'claira les parois de la cabine,  a` la recherche d'un tableau de commandes. En vain : visiblement,rien ne permettait de commander l'ascenseur :  -- Ici non plus, il n 'y a pas de bouton ...  J'espe`reque Marc va avoir la bonne ide'e de nous faire partir. Alors m e^me qu 'il pronon c,ait ces mots, une sourdetre'pidation naquit sous leurs pieds tandis qu 'une lumie`re crue inondait l 'habitacle. Ils sentirent alorsdistinctement l'acce'le'ration de la cabine qui les tirait vers le sol :-- C,a y est, Marc s 'occupe de nous, commenta Patricia.-- Je me demande bien ou` il nous emme`ne.  Puis, avisant les strapontins dispos e's le long desparois de la cabine, il proposa :
Section prcdente : Chapitre IX Page prcdente Sommaire Page suivante Section suivante : Chapitre X
© Courbis 1988-2010
Tous droits réservés
Permalien

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Les spams donneront systématiquement lieu à dépôt de plainte. Les messages peu aimables ou comportant trop de fautes d'orthographe seront purement et simplement supprimés sans publication.
ipv6 ready ipv6 test
Suivre ce site :
Recommander cette page :
Bookmark and Share
Traduire :