Accueil > Divers (et d’été) > Babel - Un (mauvais) roman de mon ami Luc > 00.02. Babel - Lire le roman en ligne

00.02. Babel - Lire le roman en ligne

lundi 12 mai 2008, par Luc de Bauprois

Pour aller de page en page sans devoir tout télécharger...

Babel - page 136 - Courbis, acteur de l'Internet depuis 1988
Section prcdente : Chapitre IX Page prcdente Sommaire Page suivante Section suivante : Chapitre X

Chapitre IX

(c) Courbis www.courbis.fr   Fichier pdf disponible sur http://www.courbis.comRedistribution/mirroring strictement interdits  Version 3.02  http:  //ww  w.co  urbis  .com  134  -- Il n 'y a pas le moindre grain de poussi e`re...Tout est nickel ! Alain se de'cida le premier et p e'ne'tra dans la cabined'un pas qu'il aurait voulu assure' : -- En avant les braves, railla-t-il.Puis, voyant que Patricia he'sitait a` le suivre : -- Tu sais, tu n'es pas oblige'e de venir, dit-il en luitendant la carte qui les avait men e's jusque-l a`. Avec c,a, tu devrais facilement retrouver ton chemin jusqu'a`la sortie.  Un l e'ger bourdonnement se fit entendre tandis quePatricia tendait la main vers le plan. Interrompant son geste a` peine e'bauche', elle bondit dans la cabine et lesportes se referm e`rent derri e`re elle, les isolant, peute^tre  a` jamais, des t e'ne`bres humides et glauques descatacombes...  -- Alea jacta est, lui dit-elle sur un ton de d e'fi. Cen'est peut- e^tre pas le Rubicond que je viens de franchir, mais...-- Mais  c,a revient au m e^me, esp e`ce de C e'sar d'ope'rette, acheva pos e'ment Alain avec un demisourire.  -- Et maintenant ? demanda-t-elle.Alain e'claira les parois de la cabine,  a` la recherche d'un tableau de commandes. En vain : visiblement,rien ne permettait de commander l'ascenseur :  -- Ici non plus, il n 'y a pas de bouton ...  J'espe`reque Marc va avoir la bonne ide'e de nous faire partir. Alors m e^me qu 'il pronon c,ait ces mots, une sourdetre'pidation naquit sous leurs pieds tandis qu 'une lumie`re crue inondait l 'habitacle. Ils sentirent alorsdistinctement l'acce'le'ration de la cabine qui les tirait vers le sol :-- C,a y est, Marc s 'occupe de nous, commenta Patricia.-- Je me demande bien ou` il nous emme`ne.  Puis, avisant les strapontins dispos e's le long desparois de la cabine, il proposa :
Section prcdente : Chapitre IX Page prcdente Sommaire Page suivante Section suivante : Chapitre X
© Courbis 1988-2010
Tous droits réservés
Permalien

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Les spams donneront systématiquement lieu à dépôt de plainte. Les messages peu aimables ou comportant trop de fautes d'orthographe seront purement et simplement supprimés sans publication.
ipv6 ready ipv6 test
Suivre ce site :
Recommander cette page :
Bookmark and Share
Traduire :