Accueil > Divers (et d’été) > Babel - Un (mauvais) roman de mon ami Luc > 00.02. Babel - Lire le roman en ligne

00.02. Babel - Lire le roman en ligne

lundi 12 mai 2008, par Luc de Bauprois

Pour aller de page en page sans devoir tout télécharger...

Babel - page 163 - Courbis, acteur de l'Internet depuis 1988
Section prcdente : Chapitre X Page prcdente Sommaire Page suivante Section suivante : Chapitre XI

Chapitre X

(c) Courbis www.courbis.fr   Fichier pdf disponible sur http://www.courbis.comRedistribution/mirroring strictement interdits  Version 3.02  http:  //ww  w.co  urbis  .com  161  ALAIN> C'est note'.MARC> Bon, je crois qu'il est temps de se  dire adieu...ALAIN> Je crois aussi. Bonne chance ! MARC> A` vous aussi.Alain regarda sa montre. Il leur restait dix minutes avant l'impact, si celui-ci avait lieu.-- Il faut se re'fugier vers le centre de la tour...  -- C,a ne nous prendra que deux ou trois minutes,re'pliqua-t-elle. J'aimerais voir Paris une dernie`re fois. Alain regarda sa montre, h e'sitant  a` la laisser faire.Mais lui aussi le de'sirait et ils en avaient le temps : -- D'accord, mais en vitesse alors.Ils retourne`rent le long de la baie vitr e'e pour emplir leurs esprits de cette image qu 'ils ne verraient jamaisplus...  Un bruit de moteurs se fit entendre : le voile serepliait, happ e' par la tour. Ils n 'eurent nul besoin d'autre explication pour comprendre ce qui allaitbiento^t se produire.  Pour la premi e`re et peut- e^tre la derni e`re fois, Parisapparut a` l'air libre. Au loin, lib e're'es par le d e'part du voile, lese'manations nocives autrefois retenues envahissaient lentement les quartiers pe'riphe'riques de la capitale.-- Les pauvres gens, murmura Patricia.  Comprenant sa pense'e Alain re'pondit :-- Tu sais, mourir de c,a ou d'une bombe... Puis, regardant sa montre :-- Allez viens, il ne nous reste que trois minutes avant l'impact.Ils se de'tourne`rent de la fene^tre et se dirige`rent a` pas rapides vers l'unique porte de sortie.Derrie`re eux naquit soudainement une lueur aux reflets orang e's tandis que s 'enflait un grondementinsoutenable...  -- De'ja`, songea Alain.Patricia allait instinctivement se retourner. Il ne la
Section prcdente : Chapitre X Page prcdente Sommaire Page suivante Section suivante : Chapitre XI
© Courbis 1988-2010
Tous droits réservés
Permalien

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Les spams donneront systématiquement lieu à dépôt de plainte. Les messages peu aimables ou comportant trop de fautes d'orthographe seront purement et simplement supprimés sans publication.
ipv6 ready ipv6 test
Suivre ce site :
Recommander cette page :
Bookmark and Share
Traduire :