Accueil > Divers (et d’été) > Babel - Un (mauvais) roman de mon ami Luc > 00.02. Babel - Lire le roman en ligne

00.02. Babel - Lire le roman en ligne

lundi 12 mai 2008, par Luc de Bauprois

Pour aller de page en page sans devoir tout télécharger...

Babel - page 169 - Courbis, acteur de l'Internet depuis 1988
Section prcdente : Chapitre XI Page prcdente Sommaire Page suivante Section suivante : Chapitre XII

Chapitre XI

(c) Courbis www.courbis.fr   Fichier pdf disponible sur http://www.courbis.comRedistribution/mirroring strictement interdits  Version 3.02  http:  //ww  w.co  urbis  .com  167  vers eux. De minuscule, il devint rapidement  e'normeet menac,ant.  Patricia avait suivit son regard inquiet. Elle vit, elleaussi, la gigantesque masse de roche incandescente qui fonc,ait vers eux.-- Une me'te'orite ! cria-t-elle.  Cette nouvelle peur eut raison de la pr e'ce'dente etelle s 'e'lanc,a  a`  l'assaut des poutrelles m e'talliques, de'passant Alain dans son ascension vers la seule portede sortie.  Celle-ci s 'ouvrit sans probl e`me. Ils se retrouv e`rentassis dans la grande salle qui paraissait  a` pr e'sent normale ; la pesanteur ayant chang e' de direction, legigantisme des plafonds avait disparu : ils marchaient sur ce qui, autrefois,  e'tait un mur, dans une pi e`ceimmense, mais harmonieusement proportionne'e...  Alain referma soigneusement la porte qu 'ilsvenaient de franchir, comme si le fre^le vantail pouvait les prote'ger des pe'rils exte'rieurs.-- C,a va mieux ? demanda-t-il.  -- Oui. Encore une fois je me suis conduite commeune idiote... -- Mais non, mais non, objecta Alain qui n 'enpensait pas moins. -- Hypocrite ! re'pondit-elle en souriant.Mais son sourire se figea en une grimace peu avenante et elle se mit a` sangloter doucement.-- Le contrecoup des  e'motions, songea Alain qui, lui-me^me, n'e'tait pas loin de craquer nerveusement.Il la prit dans ses bras, cherchant  a` la rassurer de sa ma^le pre'sence. Cherchant  a` se rassurer lui-m e^me, enfait...  Ils rest e`rent ainsi quelques secondes,  e'troitementenlace's, se ber c,ant l 'un l 'autre en un doux rythme ensorcelant.Patricia essuya ses larmes et jeta  a` Alain un regard embue' mais plein de charme.Elle leva les yeux vers lui, l e`vres offertes. Il pencha
Section prcdente : Chapitre XI Page prcdente Sommaire Page suivante Section suivante : Chapitre XII
© Courbis 1988-2010
Tous droits réservés
Permalien

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Les spams donneront systématiquement lieu à dépôt de plainte. Les messages peu aimables ou comportant trop de fautes d'orthographe seront purement et simplement supprimés sans publication.
ipv6 ready ipv6 test
Suivre ce site :
Recommander cette page :
Bookmark and Share
Traduire :