Accueil > Divers (et d’été) > Babel - Un (mauvais) roman de mon ami Luc > 00.02. Babel - Lire le roman en ligne

00.02. Babel - Lire le roman en ligne

lundi 12 mai 2008, par Luc de Bauprois

Pour aller de page en page sans devoir tout télécharger...

Babel - page 170 - Courbis, acteur de l'Internet depuis 1988
Section prcdente : Chapitre XI Page prcdente Sommaire Page suivante Section suivante : Chapitre XII

Chapitre XI

(c) Courbis www.courbis.fr   Fichier pdf disponible sur http://www.courbis.comRedistribution/mirroring strictement interdits  Version 3.02  http:  //ww  w.co  urbis  .com  168  la te^te vers elle et leurs bouches se joignirent avec uneinfinie douceur. Puis leurs l e`vres s'anime`rent et leurs langues se me^le`rent en un baiser torride qui enflammaleurs sens.  E'troitement enlac e's, leurs deux corps n 'e'taientse'pare's que par l 'e'paisseur de leurs v e^tements. Alain tenta de d e'faire le premier bouton du chemisier dePatricia. Elle se recula un peu, retenant sa main dans la sienne et le regarda d 'un air  a` la fois soumis etle'ge`rement re'probateur :  -- Alain, commenc,a-t-elle...La ramenant contre lui, il la fit taire d 'un nouveau baiser et  e'carta sa main. Puis, toujours avec desmouvements emplis d 'une douceur immense, il recommenc,a a` de'voiler sa poitrine.Il glissa sa main dans l'e'chancrure du ve^tement et se mit a` la caresser. Sa peau e'tait si chaude, si douce...Elle avait abandonn e' toute vell e'ite' de r e'sistance et, emporte'e elle aussi par le tourbillon du d e'sir, elle semit  a`  e'carter les v e^tements d 'Alain sans cesser de l'embrasser voluptueusement.Lorsqu'ils furent tous deux  a` demis nus, Alain s'e'carta le'ge`rement d'elle, gou^tant avec un plaisir nondissimule' la joie de deviner son corps lascif et superbe, a` moitie' voile' par ses ve^tements de'faits.Consciente de son  e'moi, Patricia s 'inge'niait  a` prendre des poses suggestives ... Alain la d e'taillaitsans ge^ne et elle se laissait faire avec joie, soumise et pourtant provocante.La courbe de ses hanches, la rondeur de ses seins, pointe turgescente dress e'e au centre d 'are'oles bienrondes, l'e'clat de ses yeux, l 'humidite' sur ses l e`vres, le triangle broussailleux et roux de son sexe quiapparaissait, flamboyant, entre les pans de sa chemise largement ouverte... Tout en elle appelait au plaisir !Alain la plaqua contre lui et frissonna lorsque les pointes durcies de ses seins entr e`rent en contact avecson torse puissant. Elle se blottit contre son  e'paule,
Section prcdente : Chapitre XI Page prcdente Sommaire Page suivante Section suivante : Chapitre XII
© Courbis 1988-2010
Tous droits réservés
Permalien

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Les spams donneront systématiquement lieu à dépôt de plainte. Les messages peu aimables ou comportant trop de fautes d'orthographe seront purement et simplement supprimés sans publication.
ipv6 ready ipv6 test
Suivre ce site :
Recommander cette page :
Bookmark and Share
Traduire :