Accueil > Divers (et d’été) > Babel - Un (mauvais) roman de mon ami Luc > 00.02. Babel - Lire le roman en ligne

00.02. Babel - Lire le roman en ligne

lundi 12 mai 2008, par Luc de Bauprois

Pour aller de page en page sans devoir tout télécharger...

Babel - page 179 - Courbis, acteur de l'Internet depuis 1988
Section prcdente : Chapitre XII Page prcdente Sommaire Page suivante  

Chapitre XII

(c) Courbis www.courbis.fr   Fichier pdf disponible sur http://www.courbis.comRedistribution/mirroring strictement interdits  Version 3.02  http:  //ww  w.co  urbis  .com  177  On ne pouvait pas dire qu 'il  e'tait craint. En fait,seuls les vingt chefs des vingt sections de la tour avaient affaire a` lui et le commun des autres habitantsne recevait d 'ordres que par leur interm e'diaire. Le capitaine e'tait devenu un mythe, une l e'gende vivantequ'on chuchotait  a` mi-voix les soirs de veill e'e et  a` laquelle beaucoup commenc,aient a` ne plus croire.' Qu e l   g e n r e   d ' h o m m e   a l l a ie nt - i l s  do n c rencontrer ?'  e'tait la question que tous se posaient.Certains m e^me se demandaient si c 'e'tait bien un homme vers lequel ils se dirigeaient.Enfin la cabine s'arre^ta avec douceur et ils entr e`rent dans une pi e`ce confortable, aux murs couverts delambris en bois pr e'cieux, souvenirs des for e^ts d 'une plane`te qui n'existait plus.Derrie`re l 'imposant bureau d 'acajou riv e' au plancher, un homme  e'tait assis. Il semblait fatigu e',presque  e'puise' et son regard las affichait le douloureux deuil de la perte de ses illusions.Ceux qui l'avaient de'ja` rencontre' eurent du mal  a` le reconnai^tre. C 'e'tait bien le m e^me homme, mais sonancienne prestance avait, semblait-il disparu. Il se leva lentement :-- Posez-les par terre, ordonna-t-il.  Il conge'dia d'un geste les quatre porteurs et attenditd'e^tre seul avec le chef de section pour reprendre la parole :-- Pour une fois, vous suivez mes ordres...  L'autre ne desserra pas les dents. Faisant le tour dela table, le capitaine se rapprocha des civie`res. -- Mais, ce n 'est pas Ingnam, constata-t-il ende'couvrant le visage d 'Alain que le bureau lui avait jusqu'alors masque'.L'autre se troubla un peu et perdit une partie de l'ascendant qu'il avait sur le vieil homme. Il tenta dese justifier :  -- Pourtant ils m'ont dit...Profitant de son avantage passager, le capitaine le
Section prcdente : Chapitre XII Page prcdente Sommaire Page suivante  
© Courbis 1988-2010
Tous droits réservés
Permalien

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Les spams donneront systématiquement lieu à dépôt de plainte. Les messages peu aimables ou comportant trop de fautes d'orthographe seront purement et simplement supprimés sans publication.
ipv6 ready ipv6 test
Suivre ce site :
Recommander cette page :
Bookmark and Share
Traduire :