Accueil > Divers (et d’été) > Babel - Un (mauvais) roman de mon ami Luc > 00.02. Babel - Lire le roman en ligne

00.02. Babel - Lire le roman en ligne

lundi 12 mai 2008, par Luc de Bauprois

Pour aller de page en page sans devoir tout télécharger...

Si vous désirez une version papier, elle est disponible via Amazon !

Babel - page 180 - Courbis, acteur de l'Internet depuis 1988
Section prcdente : Chapitre XII Page prcdente Sommaire Page suivante  

Chapitre XII

(c) Courbis www.courbis.fr   Fichier pdf disponible sur http://www.courbis.comRedistribution/mirroring strictement interdits  Version 3.02  http:  //ww  w.co  urbis  .com  178  coupa :-- Commencez donc par le de'but !  L'autre se ressaisit et commenc,a son rapport :-- J'ai e'te' appele' par la patrouille dix-huit. Le chef de groupe m 'a signale' qu'un homme muni du disqued'identification d'Ingnam venait d'e^tre repe're'.  -- Cela n'a pas de sens, Ingnam a  e'te' abattu, il y ade'ja` longtemps. -- Je le croyais aussi. Je me suis donc rendu sur leslieux et, suivant vos ordres, j 'ai ramen e' les corps ici...-- Vous auriez quand m e^me pu vous rendre compte que ce n'e'tait pas ce trai^tre, tonna le capitaine.-- Je ne l'avais jamais vu avant ! re'pliqua l'autre.  -- Vous auriez d u^ ! Quand nous avons d e'couvertqu'Ingnam e'tait un espion nous avons diffus e' un avis de recherche aupre`s de tous les chefs de section !-- J'e'tais  a`  l'exte'rieur ce jour-l a`. Lorsque je suis revenu j'ai appris qu 'il avait  e'te' tue' au moment o u` ilquittait le vaisseau.  -- Mouais... en attendant, je veux savoir commentces deux-la` sont entre's ! -- Bien capitaine, r e'pondit l 'autre qui avait perdutoute l'arrogance qu'il avait lors de son arrive'e. Reste' seul, le capitaine se retourna vers Alain etPatricia. Il d e'tailla leurs visages immobiles d 'un air songeur, s'attardant particulie`rement sur Patricia.-- Non, ce n 'est pas possible, murmura-t-il avant de se de'tourner.La longue chevelure flamboyante de la jeune fille, e'tale'e sur le drap blanc de la civi e`re lui rappelait safemme. Sa fille aussi  e'tait rousse. Il n 'aimait pas repenser  a` elle. Il avait trop souffert lorsqu 'il avaitappris par hasard, en lisant un journal venu de l'exte'rieur, l'accident dont elle avait e'te' victime, justecomme elle quittait la tour.  Il s'en voulait d 'autant plus que c 'e'tait lui qui avaittenu a` l'e'loigner, a` une e'poque ou` il n'e'tait pas encore
Section prcdente : Chapitre XII Page prcdente Sommaire Page suivante  
© Courbis 1988-2010
Tous droits réservés
Permalien

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Les spams donneront systématiquement lieu à dépôt de plainte. Les messages peu aimables ou comportant trop de fautes d'orthographe seront purement et simplement supprimés sans publication.
ipv6 ready ipv6 test
Suivre ce site :
Recommander cette page :
Bookmark and Share
Traduire :