Accueil > Divers (et d’été) > Babel - Un (mauvais) roman de mon ami Luc > 00.02. Babel - Lire le roman en ligne

00.02. Babel - Lire le roman en ligne

lundi 12 mai 2008, par Luc de Bauprois

Pour aller de page en page sans devoir tout télécharger...

Babel - page 186 - Courbis, acteur de l'Internet depuis 1988
Section prcdente : Chapitre XII Page prcdente Sommaire Page suivante  

Chapitre XII

(c) Courbis www.courbis.fr   Fichier pdf disponible sur http://www.courbis.comRedistribution/mirroring strictement interdits  Version 3.02  http:  //ww  w.co  urbis  .com  184  pour chaque individu. Ces donn e'es sont enregistr e'esde manie`re inviolable sur un disque de Nepernium...  -- Mais alors, comment se fait-il que nous ayonspu prendre l'ascenseur ? demanda Alain. -- Il ne s 'agit pas d 'une t a^che critique : tout lemonde y est habilit e'. Pour les utiliser il suffit de prouver son appartenance  a` l'e'quipage en utilisant ledisque. Mais aucune v e'rification n 'est faite ... On commence par qui ?Patricia fut la premi e`re  a`  re'agir. Son p e`re la fit s'asseoir  a` sa place et enfon c,a une derni e`re touche.Un lourd casque m e'tallique se mit  a` descendre lentement...-- Ne t'inquie`te pas, commen c,a Herve' Villier, cet appareil effectue la mesure. Mais ne touche surtout  a`rien ! Si par malheur tu tentais une man oeuvre qui t'est interdite, tu risquerais l 'e'lectrocution pure etsimple...  Alain vit Patricia se raidir sur son si e`ge. Ildemanda : -- Il est si facile de faire une fausse manoeuvre ?-- Cela est d'autant plus aise' que ce terminal est le poste mai^tre de tous les ordinateurs du navire...Au bout de quelques secondes le casque remonta vers le plafond et Alain put prendre la place dePatricia pour subir le me^me examen.  Comme Herve' Villier leur donnait a` chacun un petitmorceau de m e'tal prouvant leur identit e', Patricia demanda :-- Et l'incendie ?  -- C'e'tait un bon moyen d 'avoir la paix. La toure'tait devenue quasi-autonome, en interdire l 'acce`s e'tait la seule fac,on d'en assurer le secret. Et puis,  c,a aaussi  e'te'  l'occasion de couler le rev e^tement antiradiations qui en recouvre les parois. Ce n 'e'taitqu'une mise en sce`ne.  -- Pourtant les sections du bas ont  e'te'  de'truites,objecta Patricia qui se souvenait de leur arriv e'e dans
Section prcdente : Chapitre XII Page prcdente Sommaire Page suivante  
© Courbis 1988-2010
Tous droits réservés
Permalien

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Les spams donneront systématiquement lieu à dépôt de plainte. Les messages peu aimables ou comportant trop de fautes d'orthographe seront purement et simplement supprimés sans publication.
ipv6 ready ipv6 test
Suivre ce site :
Recommander cette page :
Bookmark and Share
Traduire :