Accueil > Divers (et d’été) > Babel - Un (mauvais) roman de mon ami Luc > 00.02. Babel - Lire le roman en ligne

00.02. Babel - Lire le roman en ligne

lundi 12 mai 2008, par Luc de Bauprois

Pour aller de page en page sans devoir tout télécharger...

Si vous désirez une version papier, elle est disponible via Amazon !

Babel - page 188 - Courbis, acteur de l'Internet depuis 1988
Section prcdente : Chapitre XII Page prcdente Sommaire Page suivante  

Chapitre XII

(c) Courbis www.courbis.fr   Fichier pdf disponible sur http://www.courbis.comRedistribution/mirroring strictement interdits  Version 3.02  http:  //ww  w.co  urbis  .com  186  -- Et si le capitaine meurt accidentellement ?-- La programmation initiale sp e'cifiait qu 'un successeur devait  e^tre nomm e'  de`s l 'arrive'e d 'unnouvel homme au pouvoir. Ce dauphin a les m e^mes droits que le capitaine. En fait il en a un peu pluspuisqu'il est le seul  a` pouvoir le d e'mettre de ses fonctions... Mais j 'ai ruse'. Ce qui me fait peur, c 'estque tu es l a` maintenant ! Ils ne doivent pas apprendre qui tu es, sinon...-- Trop tard capitaine, nous le savons ! lan c,a une voix forte venue de l 'ascenseur. Vous avez eu tortd'entrer le nom de votre fille dans le fichier central !  Un homme en sortait, l 'air de'cide'. Il s'agissait d'undes chefs de section puisqu 'il  e'tait v e^tu d 'argent. Derrie`re lui, les dix-neuf autres chefs formaient unbloc compact pre^t a` l'e'pauler.  L'homme s'approcha de Patricia et s 'empara d'elle,puis, tendant son disque d 'identification  a` Herv e' Villier il ordonna :-- Jamais vous n 'auriez d u^  e^tre nomm e' capitaine. Cette place me revenait de droit ! J 'avais depuisbeaucoup plus  longtemps que  vous suivi l'enseignement n e'cessaire pour mener  a` bien cetteta^che. Il est temps de r e'parer cette grossi e`re erreur ! Vous savez ce qu'il vous reste a` faire...Le vieux capitaine se saisit  a` regrets du disque du chef rebelle et commen c,a a` se diriger vers le terminalinformatique qui tro^nait sur son bureau.  -- Ne te laisse pas faire ! Ils nous tueront de toutefac,... cria Patricia avant d 'e^tre b a^illonne'e par une main puissante.-- Je ne plaisante pas capitaine ! lan c,a l 'homme. De'signez-moi comme votre successeur ou je la tue.Comme Herv e' Villier passait devant Alain, ce dernier lui glissa subrepticement la plaqued'identification qu'il venait de recevoir. Herv e' Villier comprit de suite le plan de l 'ancien policier : au lieude se servir du disque du mutin, il utilisa celui que
Section prcdente : Chapitre XII Page prcdente Sommaire Page suivante  
© Courbis 1988-2010
Tous droits réservés
Permalien

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Les spams donneront systématiquement lieu à dépôt de plainte. Les messages peu aimables ou comportant trop de fautes d'orthographe seront purement et simplement supprimés sans publication.
ipv6 ready ipv6 test
Suivre ce site :
Recommander cette page :
Bookmark and Share
Traduire :